Physiologie de l’huile de caméline et ses bienfaits pour l’organisme


L’huile de caméline est particulièrement saine parce qu’elle est riche en oméga 3. Ainsi, elle permet de corriger le déséquilibre généré par une consommation d’huiles végétales courantes. En effet le ratio d’omégas 6 et 3 est de 1 acide gras oméga-6 pour chaque 2.24 acide gras oméga-3.

L’huile de caméline pressée à froid contient 16.7mg de vitamine E pour 100g d’huile. Ce taux élevé lui confère stabilité, résistance à l’oxydation et au rancissement. 

La vitamine E  joue un rôle essentiel dans la protection des membranes cellulaires de l’organisme. Elle est un agent antioxydant, c’est-à-dire qu’elle contribue à la neutralisation des radicaux libres, molécules d'oxygène instables qui dans leur poursuite de stabilisation, détruisent des cellules saines.

De plus, la vitamine E empêche ou réduit l’oxydation des lipoprotéines de faible densité (LDL). Cette oxydation est associée à l’apparition d’artériosclérose, maladie cardiovasculaire. La vitamine E possède également des propriétés anti-inflammatoires, antiplaquettaires et vasodilatatrices. 


Retour à la physiologie et santé